Caractéristiques

  • Envergure
  • 7,70 m
  • Longueur
  • 6,65 m
  • Hauteur
  • 2,62 m
  • Surface alaire
  • 10,44 m2
  • Poids à vide
  • 620 kg
  • Poids maxi au décollage
  • 868 kg
  • Moteur : Lycoming
  • 300 ch
  • Altitude de service
  • 16 000 ft (4875 m)
  • Vitesse Max
  • 220 kt (407 km/h)
  • Autonomie
  • 944 km
  • Taux de roulis
  • 400 degrés par seconde

Extra 300

Le Extra Flugzeugbau Extra 300, premier de la série, est un avion biplace d’entrainement et de compétition en voltige de haut niveau. Il a été conçu en 1987 par Walter Extra, un ancien pilote de voltige allemand, sur la base de l’Extra 230.

Il existe toute une famille d’avions de la famille Extra 300, des versions monoplaces pour la compétition de très haut niveau aux courses de vitesse.

Histoire

Dans sa première version, l’avion a été construit autour d’un fuselage en treillis d’acier soudé recouvert de tôles aluminium et de fibre de verre et entoilé. L’aile est placée en position médiane, elle est en fibre de carbone, à la différence de l’Extra 230 où elle était en bois. Le train d’atterrissage est de type classique avec des jambes en matériaux composites.

Le moteur de base des Extra 300 est le 6 cylindres à plat Lycoming AEIO-540 de 540 pouces cubes (8 850 cm3) et 300 chevaux.

L’Extra 300 est capable de supporter des accélérations de +/- 10 g avec une personne et +/- 8 g dans sa version biplace.

L’Extra 300 de base a évolué et son aile médiane a été disposée en position basse. Des versions monoplaces ont ensuite été développées à partir de la cellule de base. Les avions standard biplaces et monoplaces sont certifiés en Europe et aux USA, ce qui est une prouesse pour des appareils de compétition.

Depuis son lancement à la fin des années 1990, le moteur Lycoming AEIO-580 de 315-330ch a attiré les compétiteurs qui l’ont monté sur des appareils plus ou moins expérimentaux avec le soutien de l’entreprise. L’exemple le plus marquant est l’Extra 300SHP puis l’Extra 300SR spécialement développés pour les courses de vitesse Red Bull Air Race. Puis ce moteur a été installé en série sur le dernier (2007) monoplace de compétition Extra 330SC.

La nouvelle génération d’appareils incarne le renouveau de la marque à la fin des années 2000 après plusieurs années sans résultats notoires en compétition. Le nouveau -330SC a ainsi terminé 2e des championnats européens unlimited en 2008 avec l’équipe de voltige militaire française.

Renaud Ecalle devient le champion du monde absolu 2009 et champion d’Europe 2010 avec l’Extra 330SC et l’équipe de France est championne du monde 2009.

Remonter